Melting

JDR. Hier voyous, soldats, aujourd'hui la rage au ventre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comme on fait son lit, on se couche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Lun 23 Fév - 21:21

Je me met à courir à la suite des autres, sauf si j'aperçois un autre escalier pour prendre à revers, ou pour empêcher une fuite éventuelle.

J'ai les poings serrés et je suis prêt à en envoyer un dans la tronche de la première silhouette que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 1:03

Vous déboucher sur une vaste salle décoré qui tranche avec le reste des lieux, surement un futur très grand salon. Sur le sol est disposé des tapis pourpres, des posters de groupe de musiques et des tentures sont disposés un peu partout. A gauche, loin contre le mur sont disposés deux grands canapés rouges qui se font face, et de nombreux fauteuils. Au fond vous voyez un homme sur un siège, il vous regarde tout cela vous semble irréel, on croirait presque un roi assis comme il est. Le gars que vous poursuivez lui parle à l'oreille, et 6 autres gars sont éparpillés assis ou debout à quelques mètres de lui.

Ils ont semblent ils la vingtaine, le boucher semble avoir un peu plus. Il semble assez grand dans les 1 mètre 90 et a de larges épaules, mais le plus terrifiant même à cette distance reste son air imperturbable et ses yeux veinés. Il sourit d'un air malveillant et parle d'une voix étrangement guttural.

- Tiens donc mais qui voila, d'après les profils Trend n'a pas réussi à effectuer la petite mission que je lui avais confié, on s'occupera de régler les comptes plus tard. Bienvenue, entrez, entrez... Ce n'est pas tous les jours qu'on peut accueillir des gens de marque.

Il fait un signe de main à votre adresse en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 1:31

J'assite à toute la scène de loin, en cachant le micro de mon téléphone quand les gars se mettent à brailler comme des valseuse de 6 ans et demi pour savoir qui en a la plus grosse et qui est cap'.

C'est bien de sortir les tensions, mais c'est peut être pas le bon moment. me dis-je intérieurement.

Lorsqu'Umbo manque de foutre un coup de poing à la gueule de je sais pas qui, je reste pantois, même de loin la scène à quelque chose d'iréel, tout comme cette soirée...

Après un moment d'hésitation, je mapproche, j'enjambe le grillage et me retrouve au milieu des gars. et je vois Yahiko qui me fais un signe. Je me dirige vers la porte ou l'ombre est passée, mais je suis trop lent et j'arrive en même temps que Jeff, à qui je donne une tape amicale sur l'épaule. Je lui dit en courant dans le couloir:

-Mec, on fait la voiture balais, on va ramasser les KO je sens.

Je souris en regardant le dos d'Umbo et des autres qui courent devant moi.

C'est vrai qu'Umbo est dérangé, en même temps sa maison a failli cramer le jour de ses 18 ans. Je serait Tommy je la ramènerai plus.


Après une petite course, j'arrive dans la salle fantasmatique, semblant sortir droit d'un film de vampire. Je regarde alentour comme un badeau, puis mon regard se fige sur le boucher, ma main droite serre quelque chose dans ma poche.

Une chose assez étrange se produit, les murs et toute la pièce semble s'effacer, et seul demeure le visage de Bill, qui parait étrangement calme dans cette atmosphère surexité. Je le dévisage longuement, ne prétant plus attention aux autres personnes. Après quelques secondes, je reviens en quelque sorte à la réalité, si on peut appeler réalité la pièce dans laquelle on se trouve.

Bon mec, t'es la pas que pour toi, t'as rien fait de mal pour l'instant, on a fait que créer un groupe d'amis qui sont la ensemble pour se défendre, se marrer et draguer. Lui, il esst venu chercher la merde alors qu'on lui avait rien fait, il a voulu tuer la famille d'Umbo, il a menacer nos potes et certainement éclater certains autres. C'est un enfoiré, il mérite ce qui va lui arriver.


Je m'étonne à essayer de trouver des justifications raisonnable à notre présence ici alors que la seule pensée de ma fmille en train de bruler suffit à justifier mieux que n'importe quoi le pourquoi de notre présence.

Je me remèmore le chemin que l'on vient de faire, au cas ou, et je reste attentif aux mouvement qui se passe derrière moi, m'étant positionner aux dernier "rang", pour fermer la marche.

Je suis un peu déçu de ne pas avoir participé à la discussion devant la grille, mais j'espère que tout le monde saura se serrer les coudes pour se qui nous attend, et qu'ils ne laisseront pas les tensions créées par quelqu'un d'autre détruire tout ce que l'on a construit durant si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 3:00

Je reste complètement surpris par la pièce que je vois, j'ai l'impression d'être dans un mauvais film de vampire. Au bout de quelques instant, je reprend mon calme et prend la parole, ayant peur que Umbo s'emballe ou que Tommy nous refasse une Tommyenne :

- Salut... Bill je présume ! Je m'appelle Yahiko, et le grand black derrière moi, Umbo, aimerait savoir pourquoi t'as tenté de cramer sa barraque. T'es mégalo ou t'es juste con ? Dans les deux cas, je pense pas qu'on va te laisser faire pendant encore longtemps. T'as une dernière chose à dire avant de te faire éclater la gueule ?

Je bouillonne, j'essayais de garder mon calme mais ce n'est pas possible, durant mes paroles, j'ai la vision de mes p'tits frères et soeurs en train de brûler dans ma maison, je sers ma barre de fer de plus en plus fort, je n'ai qu'une envie c'est de lui enfoncé dans le crâne. Je le fixe, mais tente de rester attentif aux autres qui l'entoure. Si l'un d'eux sort une arme, je m'en occuperais personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 3:31

Derrière, non loin de max, je vois yahiko et sa barre. Je m'approche alors et lui glisse à l'oreille :
- N'utilise ça que s'ils utilisent aussi des armes.

Je recule d'un pas, ne me sentant pas d'humeur à blablater... Je retourne vers Max.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 6:08

En arrivant dans la piece, je derape d'une maniere assez comique en me cassant presque la gueule. Je regarde les autres ,prêt à me prendre des vannes, mais ils sont tous absorbés par la piece et son unique occupant, le boucher. Mais quelques instants plus tard, je vois les autres silhouettes, c'est etrange, je les avais pas vu....


Je me déplace de quelques pas sur un côté du groupe, pour observer la piece sous un autre angle, mais sans trop m'eloigner des potes. Je garde à l'oeil les adveraires les plus proches.


Dernière édition par Ack le Mar 24 Fév - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 11:39

Je la sens pas trop la, je sens le piège en train de se refermer sur nous, imperceptiblement, et quand ça arrive, j'ai toujours des frissons dans le dos, et la je le sens mal.

Je regarde plus attentivement la pièce, voir si je trouve pas un truc à leur casser sur la gueule, toujours au cas ou mes pressentiments seraient fondés.

Je ressors ma main droite de la poche de mon vieux blouson en synthétique qui me tombe sur les chevilles. L'atmosphère de la pièce me rend comme un chien en cage, le sentiment d'être en attente de l'ouverture de la porte, ou du coup de fusil.

Et tout d'un coup, comme un flash qui traverse ma tête, je me vois à l'enterrement de mes parents, de mes frères, de mes potes, tout passe très vite dans ma tête qui ne pense plus, juste une chose:

Bon, ça va chier.

Je m'approche, dépasse les gars du groupe, et je me plante devant Bill, ni trop près, ni trop loin:

-Ecoute mon petit Bill, qui t'es pour essayer de nous faire cramer, nous et la famille de nos potes, tu crois que la ville t'appartient, tu crois que t'es le chef parce que t'es assis sur ton putin de trône à la con? Je te la jouerai pas on défend la liberté et tout le bordel, on est juste la pour te fouttre une branlée, tellement memorable que les gens qui s'asseyront sur ce fauteuil en auront encore mal au cul dans 50 ans.

Je reste devant lui, et j'attend quelques secondes qu'il essaye d'ouvrir sa putin de bouche pour jacter autre chose que la merde qui en est sorti la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Tommy Ravagsky

Feuille de personnage
Point de vie:
16/24  (16/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 24 Fév - 13:29

Ah! Tout ça c'est des répliques digne de moi! ça me fait plaisir

Je ne sens pas le besoin d'en rajouter. Bill en a déjà assez entendu.

Ma main me fait toujours mal et je ne pourrais pas l'utiliser pour me battre.

Je me place vers les rideaux, une petite idée germe dans ma tête.

Je me déplace alors vers Jeff, et lui glisse discrètement:

-Je vais foutre le feu, ça les occupera et on sera moins désavantagés. En plus ça fera justice. T'en pense quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 25 Fév - 6:28

Je vois Max faire son show. Finalement, tout le monde aura pu faire sa petite tirade aujourd'hui...

Puis Tommy me lance son idée.

???

- J'ai vu les grues encore présentes, et je ne pense pas que détruire ou endommager un bâtiment dans lequel des gens ont investi leur argent, peut-être les économies d'une vie, soit bien...

Après avoir regardé la pièce, toutefois, je me dis que le feu ne pourrait pas se propager beaucoup... Le béton ne brûle pas...

- Un petit feu alors... faut juste détourner leur attention... Au pire, tu fais semblant, ou tu menaces, ca en détournera un ou deux, et on retombe à égalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 25 Fév - 8:04

Umbo s'arrête pour contempler la salle, c'est poings sont fermés et tremblent de haine. Il jette un oeil autour de lui à la recherche d'un coup fourré, tout en observant l'autre pélo sur sa chaise, mais il n'y a rien de spécialement anormal excepté la pièce et Bill lui même.

---

Bill souris.

- Allons allons, il ne s'agit juste que d'un petit jeu, voir si vous alliez survivre. Je dois dire que vous m'embêtez un peu après ces ânes de roi du ciel, voila que tout le monde réclame à corps et à cris des melting, comprenez mon dilemme. Sur ce je ne voudrais pas que vous soyez venu pour rien.

Il souris et gueule.

- Tuez les !

Le mec à sa droite qui avait couru pour lui annoncer l'arrivé émet un cri.

- Mais... ?

Bill l'attrape de son énorme bras à l'arrière du crâne en restant assis, et envoie son visage s'exploser contre le mur derrière lui, il tombe a terre en laissant une marque de sang sur le mur. Les 6 autres pélos le regarde d'un air ahuri.

- J'ai dit allez y si vous ne voulez pas subir le même sort.

Et les 6 gars se précipite vers vous, ils sont pour la plupart bruns et tondus ras et vous empêche de passer, choisissant chacun un des melting.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 25 Fév - 8:54

Ca y est! JE me rapelle ou j'ai déja vécu cette scène, c'est le boss de fin de street of rage! Le gros mec assis derrière son bureau qui envoie ses acolytes pour nous maraver!

Cette pensée traverse mon esprit en quelque seconde avant d'acceuillir mon adversaire désigné par un coup de coude dans le plexus.

Bon pas de coup tordu, mais pourquoi tuez-les? Il à craqué un slip? Il veut qu'ils nous tuent à coup de poings ou quoi?


Dernière édition par Max le Ven 27 Fév - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 25 Fév - 9:08

Dès que je reconnait mon adversaire désigné, je lui cours dessus à toute vitesse pour lui envoyer un coup de pied sauté et profiter de mon elan.

Je cherche même pas à savoir si les potes sont là pour couvrir mes arrieres, chacun son combat et puis j'ai envie de faire mal cette fois, c'est pas comme d'habitude.

Ca me rappelle la fois ou on s'est battu pour Roger... Bon sang, ton aide serait appreciable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 25 Fév - 11:39

Ayant encore ma barre de faire dans la main droite, j'attend que mon adversaire s'approche et je lui fou un coup de barre de fer en visant sa machoire et je gueule :

- Ramène toi Bill, j'en ai rien à foutre de tes danseuses, c'est avec toi que je veux discuter, à moins que t'es qu'une grande gueule et que tu sache pas te battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Jeu 26 Fév - 9:11

Je charge mon adversaire en gueulant, pour le spectacle...
Lors de son coup suivant, je tenterai de riposter.
Ensuite, j'enchainerai avec mon Kamikaze.

Autant ne pas garder les coups brutaux pour plus tard, on ne connait pas leur force...

Charge (2 CS) : Il faut être assez loin. Je cours et le frappe en utilisant l'élant pour lui faire plus de dégâts. . Coups qui assome : 1 fois sur 2 + dégat normaux +2 force. (Assomé -> -3 pour esquiver , -3 pour toucher pour le tour suivant.)
Riposte fatale (4CS) : Peut riposter si réussi son jet, Dégats +4, toucher -1
Kamikaze (3cs) : pendant un combat, au lieu d'esquiver, de bloquer ou autre, j'encaisse le coup (réussite automatique de l'autre pour toucher, sauf si il fait un échec critique), et profite que sa garde est moindre pour le frapper avec fureur et rapidité. (+2 dex , +4 force, malus adversaire prochain coup -3 au toucher.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Tommy Ravagsky

Feuille de personnage
Point de vie:
16/24  (16/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Jeu 26 Fév - 13:46

Ah putain ça fais chier ma main

De mon coté Je vais foutre le feu à ces putains de rideaux.

Oeil pour oiel; dent pour dent

Une fois que c'est fait j'essaie tant bien que mal de me battre, ma main valide tendue vers l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Jeu 26 Fév - 16:50

L'adversaire se rue sur Umbo et il est plus rapide, son poing vient s'écraser contre ses pectoraux (6) tandis qu'il évite un crochet du grand black.

Le brun teigneux fait une drole de manip, il se jette au sol sur les mains et son pied vient se loger pile dans la gorge de Max (critique 10) tandis que Max est pris au dépourvu loupant son coup de coude.

Hayate saute en l'air mais son adversaire se baisse et l'accueille d'un coup de poing de bas en haut dans les cotes. (6)

Yahiko envoie sa barre en pleine gueule de son adversaire (7) mais dans l'élan qu'a pris son adversaire lui donne un coup de pied (6) avant qu'ils tombent chacun d'un coté sur le sol.

Jeff se précipite sur le costaud pour lui caler son épaule dans le bassin (5) mais son adversaire n'est pas sonné et lui renvoie un pied latéral dans le ventre (6)

Tommy n'a pas le temps d'enflammer une tenture que déjà son adversaire est sur lui. Alors qu'il se retourne en garde inverse de d'habitude, il loupe son coup et se ramassse un coup de coude sur le coin supérieur de la tête. (6)


Bill regarde le combat d'un air sinistre avec un petit sourire et ne répond pas aux invectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Jeu 26 Fév - 17:14

Ce mec a l'air franchement balaise, mais j'en ai rien à foutre malgré la douleur. C'est comme ces moments d'inconscience ou on se bat avec toute sa force pour combler un manque, une douleur. J'ai l'impression de revenir en arrière, au jour ou j'ai vengé Marie. Cette colère, cette honte de ne pas avoir su agir pour protéger celle que j'ai aimé. Je commence lentement à perdre pied avec la réalité, comme si je revivais le passé. Je sais plus ou je suis mais j'ai qu'une idée en tête, éclater les enfoirés en face ou finir la gueule dans la poussière, c'est la seule chose qui me calmerais.

Je gueule fou de douleur et ivre de vengeance :

-Putin bande d'enfoirés, vous me l'avez pris. Vous avez pris Marie bordel!!!

Ca se reproduira pas, putin non, pas encore bordel !


Je balance de toute mes force mon uppercut suivit de mon enchainement de coup de pieds. J'enclenche ma riposte. Empli de colère, j'espere bien faire pleuvoir une avalanche de coup sur mon adversaire.


>2 attaques ce round
Coup spécial Uppercut : +4 en force -1 à dex : 2CS

"Tatsumaki Senpuu Kyaku": C'est un enchainement de coups de pieds retourné et fouetté; Deux coups , le premier a -1, le deuxième à -3 : 2 CS + 2 à la force sur le premier coup: 1 CS

Riposte "Hasami zuki" (Double coup de poing. On frappe ici avec les deux poing de manière circulaire. Cette technique peut s'exécuter soit sur place soit en déplacement ), marche 1 fois sur 2 avec - 1 au toucher (1CS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Ven 27 Fév - 0:33

Putain l'enfoiré, c'est pas un ptit joueur ! Il m'a foutu la haine !

Je me relève et cours vers mon adversaire, puis je jette en l'air ma barre de fer pour détourner son attention et je tente de lui placer une paume ardente pour lui déboiter la hanche droite.
J'enchaine alors directe par un Gekitotsu Komemaki pour l'assomer.

Tu vas voir que t'aurais pas du me choisir comme adversaire p'tit con, c'est pas le jour de me faire chier.

激突顳 Gekitotsu Komemaki (coup violent à la tempe, pied ou poing)(2CS) : Sonner l'adversaire pour un round plus dégât normaux. (
Assomé -> -3 pour esquiver , -3 pour toucher pour le tour suivant.)

Paume ardente modifiée : L'attaque fait tout le temps 2 de dégats mais déboite un membre, -4 au toucher (1CS+2XP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Ven 27 Fév - 4:54

Je suffoque un instant, un peu abasourdi par le coup que je viens de prendre.

Bon, allons-y calmement, ce mec est plus fort qu'il n'y parait.

Je tente de reprendre mes esprits rapidement, quitte à reculer un peu. Je me met en garde plus rapproché au niveau de la tête, quitte à prendre plus de coup dans le ventre ou sur les flanc.

Lors de mon prochain coup je vise sa tête avec mon poing droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Dim 1 Mar - 3:54

Jeff donne un coup de coude dans la tronche de son adversaire (3) qui lui envoie sa main en lame de couteau dans la gorge (critique 12) mais entre temps il place son poing dans son buste en une riposte fatale (7) avant de foncer sur son adversaire tel un kamikaze son poing vient percuter l'angle de sa machoire inférieure l'envoyant valdinguer dans les airs (7) pour retomber lourdement un peu plus loin sur le ciment en soulevant une gerbe de poussière.

Tommy fais un échange de coup sans conséquence avec son adversaire.

Hayate balance un uppercut qui vient cueillir son adversaire au menton ( 8 ) tandis que celui ci vrille un poing dans le vent. Hayate enchaine un coup de pied haut que son adversaire pare du bras avant que le pied lui revienne dans l'épaule (4).

Yahiko tente un coup à la tempe avec son poing mais son adversaire se baisse légèrement, il tente de remonté le poing vers le visage de Yahiko qui fait un demi pas en arrière. Yahiko projete sa main vers l'avant pour tenter de lui déboité l'épaule mais son adversaire se décale d'un pas vers le coté.

Max se protège recevant des coups sans gravité en bout de course avant d'asséner un coup du droit dans la joue de son adversaire (5).

Umbo crispe nerveusement ses poings son adversaire dévoile totalement sa garde (echec) avant d'asséner un coup de poing qui vient broyer le visage de son adversaire (critique 20) son nez éclate sous l'impact et il tombe immédiatement dans l'inconscience comme une poupée désarticulé. Les yeux d'Umbo sont injectés de sang même si après avoir observé son adversaire un mélange de sentiment s'empare de lui.

La cacophonie est folle tandis que le combat se poursuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Dim 1 Mar - 7:59

Et merde il est bon... J'vais arrêter les entourloupes et y aller directe...

Je continue avec des coups de pied en visant le visage, tentant de le garder ainsi à distance, et je feinterais un coup de pied haut pour faire un low kick et tenter de le faire tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Dim 1 Mar - 9:02

Bon, on va essayer de l'avoir à l'usure...

Je continue de me protéger le visage, et lorsque mon adversaire se sentira en confiance, je placerai mon coup à 2 mains (+2 F) pour le faire reculer, puis je continuerai, enutilisant coude, poings et épaules.

Si le combat devient trop chaud je tenterai le tout pour le tout, mais pour l'instant on va attendre encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Dim 1 Mar - 9:15

J'encaisse sans trop broncher, surtout apres avoir vu que mon coup est passé. Puis je suis toujours dans mon acces de folie. Je balance ma paume ardente sur le mec.

Je ne dis rien, je reste à fond sur l'echange de poing.

"Paume ardente" : + 6 en force, -3 en dexterité : 3 CS


Dernière édition par Ack le Dim 1 Mar - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Dim 1 Mar - 11:52

Je toussote un peu, sentant encore la main de mon adversaire dans ma gorge. Je le regarde, voulant voir s'il est bien à terre pour de bon.

- Kerrffff...

L'enfoiré!

Je reste un instant perplexe, les yeux dans le vide, quand je vois l'adversaire d'Umbo exploser littéralement.

Quelle brute ce mec!

Je le regarde, puis mon visage se tourne vers le boucher.

- Allez les gars!!! Faut pas mollir!

Ma voix se casse à la fin de ma phrase. Je m'approche de Tommy. Je lance à son adversaire d'un voix rauque :

- Attention, j'arrive! T'inquiète Tommy, repose ta main!

Je me racle la gorge en m'approchant en trotinant et lui envoie un coup de pied "piston" pour le faire reculer. Dès qu'il s'agit d'entamer le corps à corps plus rapporché, je fais un autre kamikaze.

Kamikaze (3cs) : pendant un combat, au lieu d'esquiver, de bloquer ou autre, j'encaisse le coup (réussite automatique de l'autre pour toucher, sauf si il fait un échec critique), et profite que sa garde est moindre pour le frapper avec fureur et rapidité. (+2 dex , +4 force, malus adversaire prochain coup -3 au toucher.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Tommy Ravagsky

Feuille de personnage
Point de vie:
16/24  (16/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Dim 1 Mar - 13:36

-Merci Jeff, occupe ce type!!

Grâce à l'aide de Jeff, j'essaie de trouver le temps de mettre le feu au rideaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme on fait son lit, on se couche.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
» Comme un mauvais rêve
» GEM' - AGATE - ELEA ? Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ?
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» Quand il plut gros comme mon poing.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Melting :: Gang Melting :: Lycée Melting-
Sauter vers: