Melting

JDR. Hier voyous, soldats, aujourd'hui la rage au ventre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comme on fait son lit, on se couche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 6:07

Max se précipite sur Le boucher et lui donne un coup de tête, mais celui ci vu sa taille ne le reçoit qu'au niveau du menton (3) tandis qu'il attrape Max, le soulève malgré son poids et l'envoie balader contre le mur qu'il vient de dépasser (Critique 20) ou il s'emplâtre avant de retomber sur le sol, a la limite de la conscience.

Tommy fauche les pieds du Boucher sans arriver à l'ébranler (2) mais celui ci est très rapide et lui envoie un coup de pied dans l'estomac (11) qui le soulève a nouveau du sol avant qu'il retombe un peu plus loin, la tête dans les étoiles.

Jeff se précipite tandis qu'il est encore en train de rabaisser sa jambe après le coup de Tommy pour lui asséner un rude coup de barre de fer dans le dos (4), il se retourne.

Le tableau devient une vaste cacophonie tandis que se déroule mouvements et paroles.

Les six adversaires au sol sont pour la plupart inconscients voir pire, tu ne vois pas bien d'ici, et la fumée commence à descendre dans la pièce mais s'évacue par les portes et autres ouvertures. Le feu n'ira pas bien loin, les tentures ne recouvrant pas l'ensemble et il commence à décroitre.

Hayate appelle les autres, mais la plupart sont à terre et chacun a pu voir Max et Tommy se prendre des coups intenses, ils ne bougent quasiment plus sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 6:15

Je me retourne un instant et vois que les 6 ne sont pas en danger directe avec le feu, mais il faut vite faire venir des ambulances...

Puis je me retourne vers la zone de combat et vois Max et Tommy par terre, inconscient. Jeff en face du boucher, et Hayate qui s'occupe d'Umbo.

Je m'approche d'Hayate et en lui posant la main sur l'épaule je lui dis :

- Trouve un portable, prend celui de Max, et appelle vite des ambulances. Je m'occupe de retenir le boucher avec Jeff en attendant.


Puis je me met à distance du Boucher, attendant de voir si Jeff parviendra à le faire tomber avec sa barre de fer. Je pourrais aller l'aider, mais malheureusement il faut gagner du temps pour laisser Hayate prévenir l'hopital. Si Jeff tombe à son tour, j'irai en face du boucher.

Tiens bon Jeff...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 9:52

Pendant un instant, je petes les plombs.

A Yahiko :

-Creve connard!! Je les laisse pas pourrir ici, on se fait le boucher et on se casse d'ici!

Puis je vois qu'on a séverement morflé. J'essaye de reprendre mes esprits face à l'urgence de la situation, mais je n'y arrive pas vraiment.

-Arf, désolé Yahi, mais putin, si toi aussi tu tombes, et si Jeff aussi, comment je vous sors tous de là, faut éclater cet empafé maintenant!

Je m'avance aux côtés de Jeff pres du boucher.

-J'espere que vous êtes prêt parce que celui là est plus moche que tous ceux qu'on a affronté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 10:37

Pendant les quelques secondes de mon vol le temps semble suspendu, je ne comprends toujours pas comment je suis arrivé dans cette position, en l'air, avec mes 80kg, et puis:

tilt *-*

----------------------------------^_------------------------^_---------------^_----^_--^_--^_--^_

le black out de 15 secondes après la réception hasardeuse sur un mur en béton. Je suis allongé sur le ventre, la bouche contre le béton, je n'arrive pas à ouvrir l'oeil droit, et mon bras droit est sous moi, il a amorti le choc à l'arrivée, mais il ne l'a pas supporté, Je ressens également comme une brûlure sur mon flanc droit, surement égratigné contre le mur.

Je n'arrive pas à me rendre compte si tout cela est vraiment arrivé, je m'appui très légèrement sur mon bras gauche pour essayer tant bien que mal de me redresser, ou plutôt de rouler sur le dos, mais mon bras droit m'envoie comme une décharge de douleur dans le crâne qui me fait serrer les dents.


Je suis comme dans un demi brouillard, à moitié conscient, mais mon bras est bien la, et comme si le temps me rattrapait, je perçoit à nouveau et très vivement ce qui se passe, et ce qui c'est passé, le coup de tête, le lancé, le mur.

Putin je me suis cassé le bras!

Je retente de me soulever sur mon bras gauche de quelque centimètre, et je ne vois pas de sang, la fracture n'est pas visible, et cela me soulage un peu. Je retombe lourdement après cet effort qui m'a semblé surhumain, et mon corps soulève un léger nuage de saleté en retombant.


C'est ce qui s'appelle mordre la poussière!

Je commence à rigoler, ce qui provoque quelques secousse de mon corps meurtri, mais je m'arête bien vite car la douleur dans mes cotes me rappelle la réalité. Je me demande comment j'arrive encore à rire en de pareille circonstance, Certainement mon coté pragmatique, ce qui est fait est fait, il vaut mieux en rire qu'en pleurer.

Après m'être préocupé de ma petite personne, je réalise que les autres sont la aussi, et cela me donne un coup de speed. Je retourne la tête du coté de la salle, puis en un instant je me redresse sur mon céant, contre le mur, en m'appuyant sur mon bras valide, tandis que l'autre pendouille mollement à mon coté.

J'ai encore des graviers dans la bouche, et quasiment chaque parcelle de mon corps crie de douleur après cet effort, mais ma fierté m'empêche de crier, et de resté allongé, même si c'est certainement la chose la plus sage à faire.

Je vois trois des notres à terre, Tommy nous ayant rejoins, surement après mon vol. J'aimerai bien l'aider, mais je ne peut pas parler, et encore moins bouger.

Je relache ma tête et l'appui contre le mur. Ma main gauche vient chercher dans ma poche droite mon portable, et la torsion engendrée par ce mouvement explose en éclats de douleur partour dans mon corps, mais je serre les dents, et le sang coule de mes lèvres sur mon menton, mais j'arrive à me saisir de mon portable, que je garde dans ma main gauche, caché par mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 11:17

Je reste un moment surpris par la réaction de Hayate, mais je comprend au fond ce qu'il ressent. Je me pose donc moi aussi à côté de lui. Jeff, Hayate et moi formant un triangle dont le sommet est Jeff, le plus proche du Boucher.

- Dès qu'il bouge on se lance sur lui et on lui fais bouffer le sol.

Je reste en position, et dès qu'il essaye de bouger, je tente de le prendre de vitesse et lui jeter mon poing dans le nez avec la propulsion de tout mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Tommy Ravagsky

Feuille de personnage
Point de vie:
16/24  (16/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 14:13

Contrôle du lien cerveau/muscles: Pas de réponse

Je sens bien de vagues picotements électriques dans la moelle épinière mais impossible de bouger.

Impossible de respirer d'ailleurs, ce qui explique que les muscles ne répondent pas

ça deviens stressant là

Puis je sens, tel un automatisme, le torse se gonflant lègèrment, juste de quoi survivre.

Je vois la suite de la scène incliné à 90°, dans un flou artisitque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mar 10 Mar - 15:02

Une barre de métal, et il a pas bronché... C'est robocop ou quoi?

Je me tiens sur mes gardes, attendant une attaque pour frapper le membre offensif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 2:42

Tous à la fois, Yahiko, Hayate et Jeff se précipite sur lui qui d'un coup de pied qui de l'épaule, et la barre de fer en avant bref une vraie charge (4, 4, critique 8 ), Le boucher est acculé et en reculant se prend les pieds, sous l'impact des 3 coups et après le déséquilibre, il bascule.

- Bandes d'enf...

Perdant pied il oscille, passe par dessus les premiers moellons du prochain niveau et hurle. Alors que vous avancer, vous le voyez empaler sur un bout de fer qui sert à dresser les murs, il s'agite convulsivement en vous regardant d'un air fou, la vision est horrible tandis que son gros corps se démène contre le sol, le morceau de fer proéminent dépassant de sa poitrine.

- Je vais vous crever, je vais vous crever...

Suit un borborygme tandis que s'épanouit la tâche rouge sur son buste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 3:54

J'ai mon portable serré dans ma main gauche, alors que Bill trébuche pas très loin sur ma droite. Je regarde les mecs qui sont la avec fierté, mais je peux pas tourner la tête à cause des raideurs tout le long de mon cou., et ma vision est occulté par le sang qui coule de mon arcarde droite dans mon oeil. pour voir ce qui se passe,

Le sang goute maintenant de mon menton sur mon T-shirt déchiré. Je prend quelques inspirations, et j'essaye de marmonner comme je peux, en ménageant l'air que je souffle:

-Qu'est-ce qui .... se passe?

J'ai la tête comme sur un nuage, le coup de speed étant passé, tout me semble flou. J'essaye de m'accrocher à quelque chose dans ma tête, mais je ne sais pas si c'est à cause du sang perdu ou du choc, je me sens comme tomber en arrière, et je tombe inconscient sur le sol, mon bras gauche brassant désespérément l'air devant moi, comme pour me rattraper à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 3:56

Le spectacle que j'ai devant les yeux semblent irréel, comme tout depuis que l'on a pénétré dans cette pièce. Mon corps ne répond plus, je tremble de tout mon être, je sens la peur au plus profond de moi, car même si je n'ai pas assimilé entièrement ce qu'on vient de faire, mon corps lui à compris.

Mes jambes me lâche et je m'écroule sur les genoux, je bégaille avec des larmes aux yeux, mélangées à des sueurs froides :

- Mais....Mais....Putain qu'es-ce qu'on a fait... Putain...Mais...Pourquoi...

Je reste là sans bouger, ne sachant plus quoi faire. Le choc est trop grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 4:02

Je reprend doucement conscience, un mal de crâne horrible et surtout le visage en feu. Mes muscles me tiraillent tandis que l'agitation s'amenuise autour. L'air sent encore légèrement la fumée. Je cherche a portée ma main a mon visage qui me fait mal, et mes doigts viennent mon visage poisseux de sang, j'ai le nez cassé, enfin je crois, dès que je le touche une intense douleur me paralyse, j'enlève précipitament ma main ce qui me provoque d'autre douleur dans le corps.

Ma tête à morflé, mais le sang semble avoir coaguler dans mon cuir chevelu et sur mon visage. J'essaye d'entrouvrir les yeux, je ne sais plus trop ou je suis. Je perçois des ombres noirs, je vois le corps de Max et un autre un peu plus loin. J'essaye de dire quelque chose mais je n'y arrive pas, je déglutis un goût de sang et de salive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 4:11

Je vois le boucher tomber au ralenti.

Bien fait pour sa gueule !!

La vue de son sang à lui ne m'emeut guère, j'ai comme l'impression d'avoir vaincu les fantomes du passé. J'ai protéger mes potes... même si c'est pas encore fini...
Je regarde autour de moi, la moitié des notre à terre, il faut faire quelques choses. Je me dirige vers Umbo en parlant à Yahi.

-On doit aller aider les autres, depechez vous!

Quand je n'entends aucune reponse de la part de Yahi, je comprends que quelques choses ne vas pas. Je me tourne vers lui et vois qu'il est carrement à l'ouest. Je lui met une grosse claque dans sa tronche pour le reveiller.

-HO!!! Tu m'entends ou quoi ?! Remue toi, on a pas de temps à perdre, faut sortir les autres d'ici, on s'en fou de cet empaffé, il a eu ce qu'il meritait. BOUGES BON SANG!!

Je rajoute deux trois claques pour faire bonne mesure si il faut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yahiko
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Yahiko

Feuille de personnage
Point de vie:
10/18  (10/18)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 5:15

Je reste ailleurs, jusqu'à sentir la douleur sur mes joues. Je vois Hayate qui me parle, et ces paroles semblent venir de très loin. Jusqu'aux claques suivantes où je reprend conscience :

- Ouai t'as raison, faut vite qu'on se casse d'ici.

Je me lève et m'avance vers Max. P'tain comment j'vais faire pour le soulever ?

Je me baisse, lui passe son bras autour de mon cou et tente de le soulever. Je le relache, une douleur me lacère les côtes. Mais je ne peux pas le laisser ici. Je recommence l'opération et serre les dents. Puis je le train dans les escaliers par lesquelles on est arrivé.

- Tiens bon mon gros, nous lâche pas, j'ai encore envie de bouffer des glaces dans le resto de tes parents ! Hahaha...Aïe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 6:04

Il est mort.

Cette constatation s'impose à moi. mes yeux regardent à gauche et à droite, au loin et au niveau de mes potes. Mon estomac se tord. N'ayant plus rien dans le ventre depuis la sortie du bar, ça fait juste un peu mal. Rien de bien grave comparé à la douleur du reste de mon corps.

- Je suis d'accord avec toi, hayat', faut qu'on bouge.

J'aide Umbo à se relever et fait de même avec les autres, essayant de ranimer ceux qui sont KO. Une fois que j'ai vu qui peut marcher et qui ne peut pas, je décide de trainer un de nos potes KO. S'ils sont tous debout, je soutiens juste le plus mal en point, bien que ça doit être difficile de faire un classement.

- Faut bouger avant que les flics rappliquent.

Je garde la barre avec moi, au cas où les empreintes dessus puissent me trahir. Je la jetterai plus tard dans une poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ack
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Hayate SATSUKI / Esteban Barras

Feuille de personnage
Point de vie:
21/21  (21/21)
Initiative: 20

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 6:32

Rassuré lorsque Yahi reprend ses esprits, je me dirige vers Umbo pour le sortir de la, en esperant que quelqu'un puisse m'aider.

Pour faire bonne mesure, je gueule un coup bien fort pour impressionner les sbires du boucher qui sont encore assez conscient.

En pointant du doigt vers le plus proche d'entre eux, je lance :

-Voila ce qui arrive quand on emmerde des gars comme nous. Ramasse tes potes et tirez vous! Qu'on ait plus jamais affaire à vous sinon ce sera votre tour.


J'espere surtout l'intimider pour qu'il ferme sa gueule si la police l'interroge.


Ces empafés ont interet à fermer leurs gueules... mais j'imagine que même eux ne veulent pas être mêlée à ce bain de sang.... on vit avec ça toute sa vie apres... si y sont pas cons, y fermeront leurs gueules.... si y sont cons, y se vengeront au lieu de parler aux flics....


Aux potes, juste assez fort pour qu ils entendent :

-Faut pas laisser de preuves, vous aviez rien dans les mains? Barre de fer? des morceaux de vetements déchirés? Putin, on a du laisser trainer du sang aussi... on aura pas le temps de nettoyer...

Les idées se bousculent au milieu des souvenirs de chaque instant de cette nuit interminable, j'ai l'impression de pas avoir dormi pendant une semaine, tandis que je sors Umbo d'ici, une larme coule de mon oeil quand je repense à l'instant ou j'ai flanché cette nuit, quand le souvenir de Marie m'est revenu si brutalement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Tommy Ravagsky

Feuille de personnage
Point de vie:
16/24  (16/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Mer 11 Mar - 12:53

Je vois le boucher disparaitre, puis à la mine grave des autres je devine que quelque chose de grqve s'est passé

à notre avantage apparement

Malgré me efforts je n'arrive pas à me lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Jeu 12 Mar - 11:23

Je tiens a peine debout mes jambes flagellent sous moi. J'essaye de ne pas trop m'appuyer sur Jeff et un moment sur Hayate mais c'est quasi mission impossible et j'ai souvent l'impression que je vais tomber par terre. Nous passons devant les corps des autres, la plupart ne bougent pas d'un pouce mais certains s'agitent un peu.

Je ne vois vraiment pas comment je vais pouvoir rentrer chez moi, alors que j'ai déjà du mal à juste sortir de ce putain de batiment. Il y a une tension bizarre et j'ai la tête engourdie je ne comprend pas trop ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Ven 13 Mar - 6:52

Lorsque Yahiko me soulèe, je sors de mon état léthargique, et je me relèvre en m'apuyant sur lui.

Lorsque que je vois le boucher, je reste indifférent en apparence, mais mon esprit est troublé, même si je réalise pas encore bien ce qui se passe.

Je marche ou plutôt traine avec peine mon corps , et m'apuyant avec mon bras sur Yahiko, en ne comprennant pas tout à fait pourquoi on se presse d'un coup.

Putin, je vais jamais arrivé jusqu'à l'hôpital. Puis je réalise que les autres ne doivent pas savoir:

-Les mecs, je me suis cassé le bras. Faut qu'on aille à l'hôpital. ETtUmbo aussi, sa gueule à trop ramassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black angel
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Jeff Stein / José Hernandez

Feuille de personnage
Point de vie:
33/33  (33/33)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Ven 13 Mar - 7:23

- L'hopital? Ca va pas le faire... Ils vont nous poser des questions? On leur dira quoi? "On a buté un connard, c'est mieux comme ça!" ? Je pense pas qu'ils vont apprécier.

Mon coeur se met à battre. Je ne suis pas prêt à aller en prison. Je suis majeur, et donc tout à fait apte à y aller. Tous les 6 d'aileurs, nous risquons la même chose...

- On leur sort une histoire bidon. On s'est fait attaquer par une bande de voyoux. Ils nous ont défoncé puis laissés pour mort. On est assez mal en point pour que ça soit crédible... Mais faut que ceux qui n'ont rien de grave n'y aillent pas. J'ai des bleus, mais rien de cassé, enfin je crois. Si on arrive à 6, ça sera trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Sam 14 Mar - 5:47

-Bon, voila ce qu'on va faire, déja faut qu'on se sépare, ensuite on va marcher un peu avec Umbo et j'appelle mon frère pour qu'il vienne nous chercher et nous emmène dans un hopital un peu éloigné d'ici. On dira qu'on c'est fait tapé par des voyous du coin ou on sera.

Vous vous rentrez chez vous, en faisant gaffe a pas trop vous faire voir.

J'espère juste que je vais arriver à marcher un peu, et que mon frère me répondra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Umbo Delafond / Hugo Chavez

Feuille de personnage
Point de vie:
24/24  (24/24)
Initiative: 15

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Sam 14 Mar - 5:55

Umbo et Max marche cahin caha, avec les autres un moment, avant d'avancer seul. Les autres embarquent Tommy et le ramène chez lui puis se séparent pour rentrer chacun chez soi.

Max téléphone à son frère qui vient les chercher en voiture, et ne pose pas trop de questions mais les amène à un hosto du sud est de la ville. Ils passent l'entrée et se retrouve vite en civière. Bras cassé et cotes félées pour Max, Nez fracturé et déplacement des cervicales pour Umbo. Quand on leur pose des questions, ils disent qu'ils se sont fait agresser.

Ils sont tous deux opérés dans la nuit, Umbo assez rapidement et Max un peu plus longuement. Puis Max est platrés au bras et bandages sur le torse, tandis qu'Umbo à le cou emprisonné d'une super coque et à un joli sparadrap dur sur le nez.

Le lendemain dans la journée...


(Vous gagnez tous 3 XP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Petite frappe
Petite frappe
avatar

Nom du personnage. : Max Cavalera

Feuille de personnage
Point de vie:
36/36  (36/36)
Initiative: 13

MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   Sam 14 Mar - 6:11

Le lendemain, sur le lit d'hopital, je pense à ma famille, et surtout à mon frère, que j'ai mélé malgré moi dans ce merdier. Mais il sait que je lui revaudrait si il a besoin de moi un jour.

Mais je préfère qu'il ne sache rien, au cas ou les flics lui poserait des questions.

Puis je repense à Bill. Et je réalise qu'on le reverra plus, d'un coté je suis géné qu'il soit mort, mais d'un autre je me dit que c'est mieux ainsi, surtout qu'on l'a pas tué volontairement.

Puis mon esprit vagabonde vers Umbo. Jespère qu'il a rien de trop grave, le visage c'est chiant parce que ça se voit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme on fait son lit, on se couche.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme on fait son lit, on se couche.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
» Comme un mauvais rêve
» GEM' - AGATE - ELEA ? Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ?
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» Quand il plut gros comme mon poing.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Melting :: Gang Melting :: Lycée Melting-
Sauter vers: